appuyez

nos createurs

EN

Faites-vous entendre

Madame la ministre Joly & monsieur le président Blais,

 

j'appuie nos créateurs.

L’industrie canadienne de télédiffusion fait face à des difficultés dans chaque région, avec des changements technologiques rapides qui perturbent le modèle d’affaires. La diminution des revenus publicitaires a causé des pertes d’emplois et la fermeture de stations, sans compter la fragmentation des audiences et l’environnement réglementaire difficile. La suppression de la substitution simultanée des publicités menacerait la vitalité des créateurs canadiens, de l’industrie de la publicité et la diversité des nouvelles locales.

 

Nous vous demandons respectueusement d’enjoindre le CRTC de renverser sa position à temps pour le prochain Super Bowl. L’avenir du contenu canadien pourrait en dépendre.

 

Sincèrement,

 

Submitting Form...

SVP essayer encore.

Envoyé!

Les actions du CRTC

Qu’est-ce que cela veut dire pour les créateurs canadiens ?

Le CRTC a émis une directive qui causera un tort considérable à l’écosystème qui compose la communauté des créateurs de contenu canadiens. La décision du CRTC enlèverait la substitution simultanée de la diffusion du Super Bowl.

 

Cette pratique, qui remonte à 1971, demeure un pilier essentiel de la politique de télédiffusion canadienne. La substitution simultanée repose sur trois composantes du mandat du CRTC : 1) « Protéger les droits des télédiffuseurs ». Ces « droits des télédiffuseurs » sont balayés sous le tapis par le CRTC de façon arbitraire dans sa directive de 2016 en ce qui concerne l’événement télévisuel le plus écouté de l’année. 2) « Favoriser la télédiffusion et la création locales. » Les télédiffuseurs canadiens vont perdre une source de financement clé avec l’élimination de revenus publicitaires canadiens pour le Super Bowl – ces mêmes revenus qui rendent possibles la télédiffusion locale et la création de contenu local dans notre système canadien de télédiffusion.  3) « Pour que les fonds provenant des publicités demeurent dans le marché canadien ». La décision du CRTC va cannibaliser les dollars publicitaires locaux du marché canadien et fera mal aux marchés locaux.

Des politiques qui menacent la fragile fondation économique de la télédiffusion canadienne sont la dernière chose dont l’industrie a besoin. Au pire moment possible, la décision du CRTC concernant la substitution simultanée va enlever des précieux dollars au contenu télévisuel local et, pire encore, va donner ce temps d’antenne gratuitement aux annonceurs américains. Cela fera mal financièrement aux télédiffuseurs locaux au moment où ils peuvent le moins se le mettre et cela nous affecte comme producteurs de contenu.